Voici que l’été !


Voici que l’été a tiré sa révérence !
Les senteurs d’automne
Embaument déjà l’air frais du jardin
Sur la branche effeuillée, balance
L’oiseau, qui sous le vent, frissonne
Il s’envolera au petit matin
Derrière les coteaux, rejoindre les siens


Au bord de la berge, la feuille expire !
Dans l’harmonie d’un nouveau décor
Sur le banc des amoureux éperdus
A pleins poumons, le rêveur solitaire respire
La bonne odeur de terre et de bois mort
Et pleure ses amours perdus


Les feuilles fanées se ramasseront à la pelle
Tout comme nos souvenirs
Qui, sur la pierre du cœur s’amoncellent
Pour sombrer dans l’oubli et mourir


©Lucia

Publicités

Evasion

Trouvé sur le Net


Derrière la porte entrebâillée,
Une lumière douce m’attire,
Tout n’est que silence dans ce lieu qui invite à la détente.
Une grande pièce au sol marbré,
Aux fauteuils moelleux, aux rideaux transparents
Et tentures de soie s’offre à moi et me laisse entrevoir
Un superbe jardin
D’où des milliers de fleurs exhalent leurs parfums
Cet air parfumé et doux me pousse vers l’extérieur.
Je marche légère comme détachée de tout
Je danse même parmi ces fleurs enivrantes de par leur parfum
Et leur éclat sublime !
Une sensation de paix m’envahit
J’aperçois mon bien -aimé au milieu des fleurs
Le visage radieux !
Il sourit et ouvre grands les bras dans lesquels je me réfugie !
Son Amour m‘inonde, comme une vague ondulante me submerge !
Un amour indéfinissable remplit mon âme de bien- être
Et je baigne dans un flot de bonheur


©Lucia

La FOI …

La foi n’est pas une faculté humaine,
elle est un don de Dieu.
Elle ne s’acquiert pas, elle provient d’en haut.
Elle ne se fabrique pas, elle vient de ce qu’on entend,
et ce qu’on entend vient de la Parole de Christ.
Notre Seigneur prononça ces paroles quand Il dessécha le figuier
et fit l’application spirituelle et prophétique de ce miracle.
Il enseigna aux Siens la foi en Dieu et décrivit ses effets.
La foi n’est pas un élément passif, mais actif.
Elle ne se laisse pas déborder,
c’est elle qui doit déborder.
Elle ne se laisse pas arrêter,
étouffer, paralyser, intimider, c’est elle qui avance,
commande et s’affirme (…)
Le chemin de la foi rencontrera toujours l’opposition.
L’opposition et la résistance,
ce sont des ailes données aux disciples du Maître rejeté!
Quand tout espoir humain s’évanouit,
allons de l’avant quand même,
dans la joie et la paix de cette foi qui voit sécher le figuier
sous ses yeux et la montagne se jeter dans la mer!
Extrait tiré de la Manne du Matin
H.E. Alexander

Ma plume !


Après avoir exprimé tant de rêves
Conté maintes histoires
Parcouru des yeux des centaines de lignes
A bout de souffle
Ma plume s’est usée…
De tout ce flot de mots inspirés
Par son bel encrier
Voilà que son encre s’est tarie
Ma plume, de liberté s’est éprise
Elle vole poussée par les vents
Ce bon air frais qu’elle respire
Navigue vers de bleus rivages
Danse et rie avec les nuages
Là où sans contrainte
Elle a trouvé la liberté d’être


De s’éclipser, elle a choisi
Pour accueillir toute la tendresse
La caresse d’un nouveau sourire
Qui offre fraicheur et jeunesse


« Certains bonheurs méritent que l’on s‘arrête
Pour les apprécier pleinement »!


©Lucia

L’Amour est dans l’air !


L’amour est dans l’air !
Ce sentiment très fort qui unit deux êtres
Ces milliers de « je t’aime » prononcés avec ardeur
Et qui ont fait battre notre cœur
Que reste- t-il de nos amours ?
Que des souvenirs ?
L’amour qui dure
Bien sûr que cela existe !
Pour être heureux à deux
A chacun sa méthode, sa recette
La mienne se compose de petits ingrédients
Comme savoir se parler,s’écouter, se respecter
Se regarder, se serrer, s’embrasser…
Voyager, prendre du temps ensemble…
Le cœur et le corps ont tant besoin de tendresse
Tous les petits gestes bienveillants envers l’autre
Sont tellement importants
Oui, je l’avoue quelque fois
J’ai dû baisser les armes
Laisser « mon ego » au vestiaire
J’ai du faire preuve de compréhension
Accepter certains compromis


Mais j’ai trouvé en toi mon beau valentin
Tout ce que mon âme pouvait espérer
Tout l’amour dont mon coeur avait besoin
Cette joie intérieure indicible
Quand je suis à tes côtés
Je ne peux l’expliquer
Et jai l’assurance
Que même la mort ne pourrait nous séparer !


©Lucia