La vie était si douce … The life was so sweet …

Les-mots-manquent-victor-Hugo


Le soleil s’est éteint derrière l’horizon rouge sang
Ses rayons illumineront –ils à nouveau les cœurs
Apportant joie de vivre et insouciance comme autrefois ?
Voici que la terreur frappe jusqu’à nos portes
Des villes endeuillées pleurent leurs chers disparus
Saisies d’épouvante et d’indignation
La vie était si douce pourtant !
Nous marchions paisiblement dans nos rues
En un instant, la folie des hommes
A emporté des vies par surprise
L’innocent périt pour la gloire de qui ?
Et nous tairions nos bouches
Troublés, nous gardons le silence !
Mais ceux sèment l’injustice et la terreur
Quels fruits au juste vont- ils récolter ?
Le vent de la colère finira par les renverser !


©Lucia


The sun is off beyond the horizon blood red
Its rays will still illuminate the hearts
Bringing happiness and carefree as before?
Here, terror strikes until our doors
the towns mourn their loved ones
seized by horror and indignation !
Life was so sweet !
We were walking peacefully in our streets
In an instant , the madness of men swept
their lives by surprise !
The innocent died, for what glory ?
And we close our mouths
Moved , we are silent !
But those sow wickedness and terror
What fruits will they reap , exactly?
The wind of the anger will knock down eventually !

Nice en deuil !

benoit-marchon-quelquun-qui-meurt


Un mot pour exprimer toute ma sympathie à nos amis Niçois !
Mes pensées vont aux victimes et à leurs proches
Que dire d’une telle tragédie
Sinon que nos coeurs pleurent
Indignés face à la barbarie de cet acte
Que la paix commence en nous-mêmes
Et puisse habiter en chaque être humain !


©Lucia

Ecrire… Pourquoi ce besoin ?

j'écris


Adolescente, je me souviens,
qu’avec ma sœur aînée et mon frère nous voulions écrire un roman ensemble.
Nous avions trouvé cela comme passe- temps pour combler nos soirées.
Nous ne possédions pas de télévision à l’époque
pour nous distraire comme certains adolescents.
Mon professeur de français me dit un jour que
j’étais très imaginative et assez douée pour l’écriture.
Quelques années plus tard, j’étais devenue une belle jeune fille
Cependant plutôt timide et réservée.
Je pris donc l’habitude de noter mes ressentis sur un carnet intime
Une façon de me dire et de libérer mes émotions de jeune fille


Puis ce gout de l’écriture s’endormit avec la vie, la venue de mes enfants…
Ce n’est que bien plus tard, qu’il ressurgit comme pour exorciser ma douleur
Les maux de l’âme et libérer certaines émotions négatives.
Et oui ! L’écriture est thérapeutique !
Et puis, petit à petit ce besoin de me dire a été moins criant
J’ai guéri !
Et le monde extérieur est devenu ma source d’inspiration.
Il m’arrive cependant de passer des jours, voire des semaines sans écrire.
Ai-je tout dit, est-ce un manque d’inspiration ?
Non ! Je ne le crois pas !!!
Tout est source d’inspiration
Et l’on peut se raconter au travers de tout ce que l’on voit
Ce que l’on entend des gens et de la vie elle-même !


©Lucia

Sans toi ! Without you !

Coucher de soleil sans toi


Encore un coucher de soleil sans toi !
Mes jours sont devenus tristes
Comme ces jours de pluie
Où le ciel déverse son courroux sur nous
Sans toi, c’est comme la terre sans soleil
Plongée dans les ténèbres et le froid
Et voici que je me terre un peu plus dans le silence
Seuls subsistent encore quelques souvenirs de nous deux
D’autres s’effacent comme le soleil derrière l’horizon
Mon regard s’accroche souvent
À ces mots tracés sur ton carnet intime
Il me plait à me rappeler
Que ces mots passionnés furent écrits pour moi
Je ferme alors les yeux
Comme pour me remplir de toutes ces émotions
Qui me font revivre l’instant de ma jeunesse !
Où est-elle passée ?
L’amour entre nous était si fort
Qui aurait pu nous séparer ?
Mais depuis, le doute s’est emparé de moi
Dis, m’aimais tu encore alors que les rides sillonnaient mon visage
Et que mes mains tremblaient comme des feuilles sous le vent ?
Ah ! Si tu savais !!!
Si tu savais comme tous ces jours sans toi sont vides de sens
Et ma vie ! Ma vie s’en va aussi !


©Lucia
post-ornament


Another sunset without you!
My days became sad
As these rainy days
When the sky pours its wrath on us
Without you, it’s like the earth without the sun
In darkness and cold
And here, I hide a little more in the silence
Only, remain some memories of you
Others fade as the sun below the horizon
My eyes often hangs
At these words written on your personal diary
It pleases me to remember
These passionate words were written for me
Then I close my eyes
As for filling me with all these emotions
That make me relive my youth!
Where did it go?
The love between us was so strong
Who could separate us?
But since the doubt is over me
Say, do you love me still, when my face furrowed wrinkles
And my hands were shaking like leaves in the wind?
Ah! If you knew !!!
If you knew how all these days without you are meaningless
And my life! My life is going away too!

S’il métait donné ….If it was given to me to go back

Chemin


S’il m’était donné de revenir en arrière
Si le chemin de la vie était à refaire
Quel sens donc donnerai-je à l’existence ?
Revêtue de l’armure nommée confiance


Je partirais loin, j’éviterais tout conflit
Car il est des douleurs qui emprisonnent la vie
Je refuserais de vivre dans le regret
Et certes, les remords sans torts, j’effacerai


S’il m’était donné de revenir en arrière
Si le chemin de la vie était à refaire
Je prendrais le temps de contempler la beauté
A l’Amour véritable, je m’attacherais


Et je prendrais soin de la rose naissante
L’arroserais de paroles bienfaisantes
Sur ses pétales, des éclats de lumière
Je déposerais, et des fleurs de la terre


Pour nouer sa robe, un ruban, je ferais
De toute ma tendresse, je l’enroberais
S’il m’était donné de revenir en arrière
Si le chemin de la vie était à refaire


J’ouvrirais un nouveau regard sur les choses
Laissant là, tristesse et pensées moroses
Pour vivre d’amour, de tout cœur le répandre
Et que de Toi, Ô Dieu, n’avoir à dépendre !


©Lucia
post-ornament
If it was given to me to go back
If the path of the life was to be rebuilt
What sense shall I give to the existence?
Dressed in the armor named confidence


I would leave far, I would avoid any conflict
Because there are pains which imprison the life
I would refuse to live in the regret
And certainly, remorse without wrongs, I shall erase


If it was given to me to go back
If the path of the life was to be redo
I would take time to contemplate the beauty
In the real Love, I would fasten


And I would take care of the rising rose
Would spray it with beneficent words
On its petals, brightness of light
I would deposit, and flowers of the ground


To tie her dress, a ribbon, I would make
Of all my affection I covered it
If it was given to me to go back
If the path of the life was to be rebuilt


I would open a new look on things
Leaving there, sadness and gloomy thoughts
To live on love, of all my heart to spread love
And of You, O God, have to depend!

Semons des Graines d’Amour ! Let us Sow the Seeds of Love

semons


Nous n’avons pas toujours su dire je t’aime
Ni à nos proches, ni à nos enfants
Sans avoir forcément de haine dans le cœur
Seulement une souffrance de l’« être intérieur »
Qui ne pouvait exprimer ni ses besoins, ni ses joies
Alors souvent, le silence a remplacé nos voix
**
Nous n’avons pas toujours su avoir les gestes
Que nos ami(e)s et nos bien-aimé(e)s attendaient
Certes, il nous faut l’admettre sans conteste
Que tous nos défauts, nos imperfections
Ont eu des conséquences et ont brisé nos relations
**
Des années plus tard voire même des jours
L’être intérieur a trouvé la paix
Dans une terre nouvelle, des mots d’amour
Avec largesse, ont été semés
Ils ont germé et si bien poussé
Que ces graines d’amour ont pu guérir des vies
Il faut se pardonner tout ce qui n’a pu être dit
Et semer des graines d’Amour et de Vie


©Lucia


We have not always been able to say I love you
To our loved ones or our children
Without necessarily having hatred in the heart
Only suffering of our « inner child »
Who could not express neither his needs, nor his joys
So often, silence replaced our voices
We have not always been able to have gestures
That our friends or our beloved expected from us
Certainly, we must admit without question
That these shortcomings, these imperfections
Have affected our relationships and broken them
**
Years later even days
« The inner being » found peace
In a new earth, words of love
With generosity , were sown
They germinated and grown
These seeds of love could heal our lives
Let us forgive all that had not been said
And let us sow « seeds of love and of life »

Sème … Sow …

rose


« Une période d’échec est un moment rêvé pour semer les graines du succès. »
Paramahansa Yogananda


« Ne juge pas chaque jour à la récolte que tu fais mais aux graines que tu sèmes. »
Robert Louis Stevenson


« Sème du bonheur dans le champ du voisin,
tu seras surpris de constater ce que le vent fera produire au tien. »
Juliette St-Gelais


Parmi ces trois citations, quelle est votre préférée ?
post-ornament


« A failure period is a perfect time to sow the seeds of success”
« Paramahansa Yogananda
*
« Do not judge each day by the harvest you do but the seeds you sow  »
Robert Louis Stevenson
*
« Sow happiness in the neighbor’s field,
you will be surprised to find that the wind will happen to yours”
« Juliette St-Gelais

Loin de Toi

tu me manques


C’est surtout ton nom
Qui sans cesse revient sur mes lèvres
Et ta voix qui retentit en moi, vibrante
Comme l’archet sur les cordes d’un violon
Mon cœur, tout plein de murmure
Émet des gémissements plaintifs
Ah ! Que ces nuits sont longues
Sans tes bras et loin de toi !
Que ces jours s’achèvent enfin
Implore mon cœur, en silence !


Amour, il n’est point de solitude avec toi
Point de sombres nuits voire ténébreuses
Tant des flots d’amour coulent de ton sein
Ce doux abri sur lequel ma vie repose
Ses effluves libèrent en mon cœur
Un réel bien être
Et ce sentiment d’amour très fort
M’enflamme encore
Oui,la soif de ta présence me dévore !


©Lucia
coeurs