La prière ! Prayer !


La prière n’est pas une vaine redite
Elle est vie ! Puissance ! Combat
Force offensive
Qui ne s’arrête jamais
Elle exprime l’ardeur du cœur


©Lucia
COLOMBE1
Prayer is not an empty repetition
It’s live! Power ! Combat
Offensive force
Which never stops
It expresses the ardor of the heart

Faire Silence – Make Silence

paysagemer
English Version after French Version


Tu m’invites à faire silence
Pour entrer dans ta Présence
A taire ces voix intérieures
Qui viennent surement d’ailleurs
Mais pas du tout de Toi
Quand je tourne mes regards vers Toi
T’implorant à faible voix
Je sens alors ton souffle chaud
Se poser et apaiser mes maux
Dans la brise du matin
Un murmure dit « viens »
C’est Toi qui me tends la main


Quand tu m’invites à faire silence
Et que j’entre dans le lieu Saint
Toute éblouie de ta Présence
Oh ! Comme je me sens bien !


©Lucia
argent


You invite me to be silent
To enter your Presence
To silence the inner voices
Which are probably not of You
When I turn my looks at You
Imploring in low voice
I feel then your hot breath
Arise and soothe my trouble
In the morning breeze
A whisper told me come
It’s You who hold out my hand
When you invite me to be silent
And I go into the holy place
Quite dazzled by your Presence
Oh! How I feel good!

Il se tient à la porte


Le toucher du Divin Maître
Communique la Vie
Communique l’Amour
C’est Lui qui redresse le courbé
Qui rend à l’Homme sa dignité


Son regard est plein de tendresse
Sa main bienfaisante se pose
Sur nos blessures, nos faiblesses
Il se tient à la porte du cœur


Est-ce que j’accepte
De me laisser toucher par son Amour?


Noël arrive à grand pas
Le Maître frappera à ma porte
Serai-je prêt à l’accueillir ?


Lucia

La Voix


La voix a ses tons, ses intonations
Ses nuances, ses canaux d’expression
Elle s’adapte à chaque situation
Elle peut être grondante, stridante
Menaçante ou pudique
Mièleuse, enjôleuse voire trompeuse
Séduisante ou encore angélique
Comme le fut celle du serpent
Dans le jardin d’Eden


La Voix du Maître, elle
Est sans ambiguitée
Douce, reposante
Claire comme l’eau de roche
Apaisante et réconfortante
Si bien que la brebis la reconnait
Et ne suit point l’étranger


J’aime écouter la Voix du Père !
Dès l’aube, elle est une brise légère
Une ondée sur l’âme desséchée
Où Il dépose des perles de rosée
Sa Voix fait taire l’adversité
Elle donne Force, Vie et Paix


Cré@Lucia