Une larme – A tear

larmes
English Version after French Version


Dans tes beaux yeux rieurs, j’ai vu une larme
Glisser en silence pour mourir sur ta joue
Quelle vive émotion trouble tes yeux si doux
Quels souvenirs soudains attristent donc ton âme ?


Une larme de joie est pleine de douceur
Mais celle du chagrin, ôte à la vie, son charme
Quand dans tes yeux, je surprends une larme
Et que sa course lente touche ainsi mon cœur


Je n’ai plus aucun mot mais seulement mes baisers
Pour sécher ces douces paupières humides
Et mes lèvres, elles, ne se font point timides
Car, combien de chagrins les mots peuvent consoler !


©Lucia
729331r9xv98dss9


In your beautiful cheerful eyes, I saw a tear
Slide silently to die on your cheek
Which lively emotion disturbs your eyes so sweet?
What sudden memories thus saddens your soul


A tear of joy is full of sweetness
But that of the sorrow, removes in the life, its charm
When in your eyes, I surprise a tear
And what its slow running so touches my heart


I have no more word but only my kisses
To dry these soft wet eyelids
And my lips, them, do not make shy
Because, yes how sorrows, love can console!

Peut-on oublier ?


Peut –on oublier l’être que l’on a le plus aimé ?


Le chagrin dû à une séparation, un divorce
Ou à la perte de l’être aimé doit être vécu
Verser des larmes de tristesse
Ou écrire sa peine est un comportement légitime
C’est normal d’avoir mal, de ressentir la douleur
Jusqu’au tréfonds de soi
D’être secoué physiquement et psychologiquement


Un deuil amoureux se vit !
Les souvenirs ne s’effacent pas d’un coup de baguette magique
Ils sont là dans votre mémoire
Plus présents que jamais d’autant plus qu’il y a « absence »


C’est par « l’acceptation »
De la séparation ou de la perte de l’être aimé
Que se trouve l’apaisement
Accepter redonne du courage, l’énergie
Nécessaire pour rebondir…
« Accepter »
Ouvre les portes d’un avenir plus serein
Et laisse entrevoir la possibilité de jours heureux


C’est un cheminement qui prend du temps …


L’amour peut oublier, pardonner
Mais ne perdra jamais la mémoire !


Lucia