Coupable ! Culpable

Image par Gerd Altmann de Pixabay
Si l'on venait à m’accuser 
Coupable je plaiderais !
Coupable de n’avoir pas choisi la famille où je suis né
D’avoir grandi sans amour et dans la pauvreté
D’avoir eu des parents sans le sou et incultes
Coupable d’avoir connu trop tôt la rue et les insultes
D’avoir fréquenté de mauvaises gens
Sans règles, sans valeurs morales ni argent …

J’ai toujours été rejeté, malmené,  violenté, humilié
Coupable, ils m’ont déclaré !
Coupable d’avoir fait des enfants à mon tour
Trop d’enfants, à qui je n’ai su donner d’amour
 Il n’y a pas de place chez nous pour les sentiments
Coupables sont toujours les pauvres gens !

Bien sûr j’ai fait des mauvais choix 
Je n’ai pas toujours obéi aux lois
 Manques et carences 
Marqué par l’indifférence 
Voilà ce de quoi a été faite mon enfance
Alors oui sur le banc des accusés
Coupable je suis déclaré
Et pourtant je suis « innocent »
Tellement innocent

©Lucia Galb

♥♥♥

Si alguien me acusara
¡Culpable me declararía culpable!
Culpable de no elegir la familia donde nací
Creciendo sin amor y en la pobreza
Haber tenido padres sin un centavo y sin educación
Culpable de haber conocido demasiado temprano la calle y los insultos
Por salir con gente mala
Sin reglas, sin valores morales ni dinero ...

Siempre me han rechazado, maltratado, abusado, humillado
¡Culpable, me dijeron!
Culpable de haber tenido hijos a mi vez
Demasiados niños, a los que no he podido dar cariño
  No hay lugar para nosotros para los sentimientos
¡Los pobres siempre son culpables!

Por supuesto que tomé malas decisiones
No siempre he obedecido las leyes
  Carencias y deficiencias
Marcado por la indiferencia
De esto está hecha mi infancia
Entonces sí en el muelle
Culpable soy declarado
Y sin embargo soy "inocente"
Tan inocente

© Lucía Galb 

Le silence !

Image par kangbch de Pixabay
Le silence m’a enveloppée 
D’un beau manteau vert et douillet
Peu à peu les voix se sont tues
Les regards durs ont disparu

 Proche et à la fois si loin de tout
Mon cœur amoureux se rit de tout 
Bercé par des chants mélodieux
Où la nature offre tant aux yeux

Le ciel me sourit dès mon réveil
Inonde mon âme au petit jour
Le cœur comblé par tout cet amour
Médite sur toutes ces merveilles

Ô Terre, Terre ! Dieu que tu es belle 
Tu as apaisé mon coeur rebelle !

©Lucia Galb

Un rêve étrange ! Un sueño extraño

Oeuvre de Céline Ranger
Je fais souvent ce rêve étrange
D’une inconnue qui lui ressemble
Parfois, son apparence et son air me dérangent
D’autres fois, nous sommes si bien ensemble

Quand au creux de mon épaule
Dans mes rêves se pose cette tête inconnue
De mon angoisse, je n’ai plus le monopole
Je me sens comme prise au dépourvu

Parfois c ‘est son regard doux et bienveillant
Qui trouble et touche mon âme
Un regard tendre qui dit,  je t’aime maman
 Je voudrais tant alors retenir cette femme !

©Lucia Galb

A menudo tengo este extraño sueño
 De una extraña que se parece a ella 
A veces sus miradas me molestan 
Otras veces somos tan bien juntas 

Cuando en el hueco de mi hombro 
En mis sueños esta cabeza desconocida 
De mi angustia ya no tengo el monopolio
 Me siento sorprendida 

A veces es su mirada dulce y benevolente
 Que me perturba y me toca mi alma 
Una mirada tierna que dice te amo mamá
 ¡Así que me gustaría quedarme con esta mujer!

Une Maman ! A mother ♥

Source image Pixabay

Le coeur d’une mère est un abîme au fond duquel se trouve toujours un pardon -Honoré de Balzac.

Une maman porte son enfant
Dans la douleur 
Elle engendre la vie
De tout son coeur,
 Elle aime gratuitement
Nuit et jour
Elle donne tout son amour
Une maman aime inconditionnellement
Elle sait ce qui est bon pour son enfant
Son cœur est un grand puits
Sans fond
 D‘amour et de pardon
Son cœur toujours empli de tendresse
Enseigne la voie de la sagesse

Un jour son enfant partira
Pour voler de ses propres ailes
Tout en le serrant très fort contre elle
A chaudes larmes
Elle pleurera
Et quoiqu’il arrive, de toute son âme
Toujours, elle l’aimera

©Lucia Galb

A mother carries her child
In pain
It begets life
With all her heart,
 She loves for free
Night and day
She gives all her love
A mom loves unconditionally
She knows what is good for her child
Her heart is a great well
Bottomless
 Love and forgiveness
Her heart always filled with tenderness
Teach the way of wisdom

One day her child will leave
To stand on its own two feet
While hugging him real tight
With hot tears
She will cry
And whatever happens, with all her soul
Always, she will love him 

Lucia Galb

Mon havre de paix

Fini le béton, la ville polluée
 Stressante et surpeuplée…
Dans mon havre de paix me voici installée
Je me lève avec le chant des oiseaux
Quand j’ouvre mes fenêtres 
Mon regard se noie dans le vert 
Et le bleu du ciel lorsqu’il ne pleut pas
L’air est sain et sent bon les bois
En bordure des champs quand je conduis
Je m’émerveille de voir des vaches,
Des moutons paître
Et des chevaux en liberté…
Quoique que la départementale ne soit pas si loin de chez nous
Tout est calme peut être même un peu trop
Mais c’est apaisant et tellement beau
Et je prends le temps de vivre 

Ce  rêve de bonheur, 
Je l’ai souvent caressé
Et ce rêve c’est enfin réalisé 

© Lucia