TROP DE JOURS

le-bonheur-cest-quand


Trop de jours sont gris
Enfouis sous le poids des pleurs
Alors qu’au petit matin
L’on pourrait jouir de la vie
Le sourire s’éteint
Et sanglote le cœur
Sur des notes tristes
Des airs sans harmonie
Et l’on dresse la liste
Oui on fait le bilan
Se disant désespérément
Le bonheur, c’est pour quand ?


©Lucia

26 réflexions sur “TROP DE JOURS

  1. Tu as placé ici des mots très justes et poignants où l’on reconnait ton cœur sensible, je ressens une richesse intérieure extraordinaire.
    Je ne sais pas aussi bien que tu le fais, dévoiler mon être profond mais j’admire la façon dont tu perpétues tes moments de vie, avec une panoplie complète d’émotions sous une plume bien trempée.

    Chaleureuses bibises

    • Merci tu es vraiment trop généreux avec moi et ton ressenti me touche énormément. Dévoiler son être profond comporte le risque de ne pas être compris, mais c’est un choix. Cependant être un poète  » talentueux  » comme tu l’es, n’est pas donné à tout le monde, alors bravo à toi !
      Bisous du coeur

  2. Le bonheur est en vous Lucia ! En chacun de nous ! Douce soirée…

    « Trouver un endroit à l’intérieur de vous où il y a la joie, et la joie brûlera votre douleur » – (Joseph Campbell)

    • Bonjour Colette, merci de tes mots . Le bonheur est pour aujourd’hui mais difficile à dire à ceux qui plient sous le fardeau de l’épreuve ou de la maladie.
      Belle et agréable journée, bisous du coeur ♥

  3. Bonsoir LUCIA poésie de tristesse

    Tiens,tiens
    Mais que fais-je par ici
    Me serais-je perdu
    Mais non ça y est je me rappelle
    Je venais te dire bonsoir
    Te souhaiter une belle soirée
    Après une petite halte chez toi
    Je vais continuer mon trajet
    Je te fais une bise d’amitié
    Bernard

  4. La morosité des jours gris qui s’éternisent….quand le ciel n’est voilé que de gris….
    C’est parfois là qu’il faut puiser dans ses plus beaux souvenirs…..se souvenir des fabuleux lever de soleil….. se souvenir du monde qu’on a parcouru….pour un tant soit peu oublier un quotidien morose….alors que confronté à la grisaille…

    Mes amitiées

    • Je suis dans la même attente que toi chère Dany, bien que l’on dise que le bonheur ne dépend pas des cironstances extérieures, je commence à en douter, on est forcément affecté par ces « circonstances ».
      Merci de tes mots mon amie, bisous ♥

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s