L’émotion d’autrui – Emotions of others

citation-carl-jung
English version after this one


Pourquoi sommes- nous si sensibles aux émotions d’autrui !
Quand il m’arrive d’écrire quelques mots sur l’épreuve de la vie
Ou d’évoquer la douleur, la tristesse, la peur…
Je constate, à ma grande surprise, que ce genre d’émotion
Est peu accueilli…
Pourquoi les émotions dites négatives font elles fuir ?
Se projeter dans l’état émotionnel de l’autre est dérangeant
Pourtant, je trouve si courageuse la personne
Qui ose exprimer et libérer ses émotions
Qui ose dire je suis triste, je suis éprouvée
Je lutte avec tel problème…
Celui qui n’est pas capable d’accueillir
Les états émotionnels d’autrui
Commet bon nombre de maladresses et blesse par la même
Dire à une personne en pleurs « Que tu es triste ! » ou « Ce n’est rien »
C’est comme être insensible à sa souffrance
Ou l’aggraver et voire même manquer de compassion, de tact
Certaines personnes sont d’un « naturel empathique »
D’autres sont par contre incapables d’accueillir l’émotion d’autrui
Pourtant on peut percevoir l’émotion de l’autre,
L’accueillir en prenant une certaine distance
Sachant que c’est son expérience et non pas la nôtre


©Lucia
parler-est-un-besoin


Why are we so sensitive to others’ emotions!
When I write a few words about trial of life
Or evoke the pain, sadness, fear …
I find, at my surprise, that this kind of emotion
Is not welcomed …
Why are negative emotions scare off ?
Project into emotional state of the other is disturbing
Yet I find so courageous, the person
Who dares to express his emotions and release
Who dares to say I’m sad,
I struggle with this problem …
Whoever is not able to accommodate
The emotional states of others
Commits blunders and injure by the same
Tell someone crying « What you’re sad! « Or » It’s nothing  »
It’s like being insensitive to their suffering
Or even worse miss and compassion
Some people are a ‘natural empathetic  »
Others are unable to accommodate other people’s emotions
Yet one can perceive the emotion of another,
welcome by taking a certain distance
Knowing that it is his experience and not ours

29 réflexions sur “L’émotion d’autrui – Emotions of others

  1. Alors qu’il suffirait d’une oreille attentive pour redonner à l’autre simplement le sourire,
    pourquoi être insensible aux soucis qu’ont les autres, comme si nous n’étions pas dans la même galère devant les aléas de la vie.
    Beaucoup sur les réseaux dits « sociaux » se disent être amis, mis n’ont de l’Amitié qu’une très vague idée.
    Quel dommage, être humain n’est pas seulement vivre replié sur soi.

  2. Ton écrit est superbe! la vie n’est rien sans ces émotions, sans ses dures épreuves, elles nous aides a continuer de se battre, de vivre quoi.
    Merci pour ce très beau texte, ces mots te représentes, et toi tu est magnifique.
    Douce fin de semaine, mes pensées t’accompagnent.
    Je te serre sur mon coeur,

    Liz❤

    • En effet , les émotions font partie de notre humanité , et elles sont aussi des alliées précieuses.
      Merci chère Liz de ta visite et de la justesse de tes mots.
      Bon début de week-end, bisous du coeur ♥

  3. Bonsoir Lucia,

    Merci pour ton partage.

    Oui, pour beaucoup de personnes les émotions dérangent n’étant pas ou ne pouvant pas être dans l’accueil déjà de leurs propres émotions, alors d’autant plus avec les émotions d’autrui car elles ne l’ont pas appris à les connaitre donc aussi se reconnaître au travers des émotions…

    Pourtant écouter, entendre l’émotion d’autrui est un accueil qui n’engage pas forcément ce que l’on pense ou un jugement personnel de prime abord, non.
    Bien au contraire nous pouvons accueillir les émotions comme tout autre expression et communication verbales ou non verbales des autres sans forcément avoir à être d’accord ou cautionner, au contraire en se décentralisant de soi, de prendre du recul tout peut être entendu et reçu de l’autre parce que cela est son histoire et son vécu qui ne demande pas de prendre parti ou d’être d’accord ou pas, juste écouter, entendre -en tendre- avec un coeur tendre.

    L’amour inconditionnel nous place le plus souvent à l’épreuve dans ce domaine, et ce sont les attentes envers les personnes les plus proches qui le plus souvent ne sont pas reçues malheureusement, pourtant c’est notre amour pour elles qui font qu’on ose se révéler dans nos émotions tels que nous sommes vraiment, et cette confiance est salutaire quand elle est partagée, cela requiert la mutualité qui est une sources de bienveillance et de bénédictions tant à l’autre que pour soi.

    Tendresse et😛 de❤ ma bien-aimée.

    • Merci Annie de ton judicieux commentaire qui apporte un éclairage supplémentaire à ma réflexion.
      Et je suis bien d’accord pour dire que c’est souvent notre entourage proche qui a du mal à comprendre et à accueillir nos émotions.
      Ce qui parfois nous condamne à endosser un rôle, à se cacher , à porter un masque ou bien encore à demeurer dans le silence. Et ce, au lieu de tisser des liens de confiance , cela creuse un fossé d’avec ces personnes.
      Toute ma tendresse vers toi et gros calinous ♥♥♥

  4. Bonjour LUCIA

    Il existe dans chaque coeur un petit tiroir secret

    Chacun y cache ses petits bonheurs

    Dans le mien brille cette étincelle

    Qui est ton amitié

    Au delà de cette porte de mon cœur

    S’ouvre un monde de tendresse rempli de bonheur

    Tes mots lors de tes passages sont plein de chaleur ,de gentillesse

    Par la pensée

    Chaque fois tes écrits sont un rayon de soleil

    Je te souhaite une excellente fin de journée

    Suivie d’une douce nuit étoilée

    Merci pour les messages

    Bise amicale

    Bernard

    Bon week-End de TOUSSAINT

  5. Tôt ou tard chaque être humain passe des périodes difficiles dans son existence. La vie est ainsi faite et personne n’y échappe hélas. C’est pourquoi nous devons tendre la main à la personne qui est en souffrance , consoler, partager, essayer de donner un peu d’espoir…
    Il ne faut jamais penser que cela n’arrive qu’aux autres !
    Ton texte est très beau et bien pensé et juste.

    Je te souhaite une bonne journée ma belle Lucia

  6. Je suis d’accord, ô combien avec tes sages paroles. L’être en souffrance a besoin d’un accueil et d’une écoute inconditionnels, sinon, il se sent incompris, voire rejeté.
    Surtout, si les fameuses injonctions au « positivisme » s’en suivent…
    Et il y a cet effet miroir, si bien exprimé par cette citation du grand Jung car souvent, nous avons peurs d’affronter nos propres émotions à travers celles de l’autre.
    Merci d’avoir le courage de te montrer telle que tu es, Lucia

    • Merci chère Elisabeth de compléter cet article de ta judicieuse réflexion.
      Une écoute et un accueil inconditionnels » supposent que la souffrance de l’autre ne vienne pas réactiver la mienne et ne me renvoie à mes propres problèmes non résolus. En y réfléchissant bien ce n’est pas si évident.
      Bonne journée, bisous du coeur ♥

  7. Bonsoir Lucia,
    Les émotions des autres sont mêmes très enrichissantes et constructives. Et il faut bien être conscient qu’il n’y a pas que dans la facilité que l’on s’enrichit; bien au contraire. Je peux comprendre qu’on soit parfois mal à l’aise ou mal équipé pour recevoir les émotions des autres. Mais ne pas réussir à le faire, c’est se priver aussi de ses propres émotions.
    Et n’est-ce pas si gratifiant et soulageant de pouvoir constater que nos émotions sont perçues par autrui. On ne peut avoir l’impression d’exister dans le cas contraire.
    Ton texte est une leçon de vie en soi.
    Mes amitiés sincères

    • Bonjour Claude,
      Merci d’apporter un plus à ma réflexion.
      C’est tout à fait juste de dire que l’expérience de l’autre m’enrichit. Pour cela il faut être ouvert à l’autre sans préjugés.
      Néanmoins, si nous ne sommes pas bien équipés, « l’autre » peut nous faire sombrer dans nos abîmes intérieurs…
      N’est- ce pas en cela que « l’émotion d’autrui « nous pousse à nous protéger, à ne pas nous ouvrir ou refuser de ressentir ?
      En somme « l’accueil de l’autre dans l’Amour Inconditionnel » dépend de notre propre avancée ou cheminement intérieur.
      Pensées amicales

  8. Lucia je trouve très interressant ton billet car j’ai déjà ressenti chez certaines de mes amies le refus d’écouter ma tristesse. N’est ton intérressant que lorsque l’on est joyeux et bien portant.
    bonne soirée. bisous

    • Bonjour Roberte,
      En fait il faudrait essayer de comprendre pourquoi ce refus d’écouter ta tristesse.
      Qu’est ce que cela renvoie à ces personnes qui ne t’accueillent pas ou refusent d’entendre, une piste à explorer.
      Gros bisous ♥

      • Peut être es ce ma faute. Je montre toujours un visage qui n’est parfois pas en accord avec ce que je suis réellement dans ma vie. Je rèponds toujours que je vais bien avec le sourire. Il est peut être normal que mon entourage soit surpris le jour ou je deviens triste et que je me montre différente. Je n’avais jamais pu dire mes souffrances. Il à fallu que j’écrive un livre pour enfin pouvoir m’exprimer. Bonne soirée Lucia. Bisous

        • Etre soi c’est ce qu’il y a de plus vrai et tant pis si ça dérange !
          Ecrire un livre, tiens voilà une bonne idée, le mien est en attente que je m’y replonge.
          Le tien je ne l’ai pas trouvé, du moins sur Amazon.
          Bisous ☻

          • Lucia mon livre « Où Es Tu Maman ? » a été publié dans deux maisons d’éditions différentes.
            Editions Michel De Maule Et, Edition Grand Caractère.
            Il est épuisé. Tu ne le trouveras plus qu’en livre d’occasion comme a fait Brindille.
            Écrire m’avait donné une force dont je ne m’étais jamais cru capable. J’ai du remonter le temps pour reconstituer le puzzle de tout un passé dont on m’avait privée.
            J’ai écris une suite puis je me suis dit que cel ne servait plus a rien puisque j’ai eu la chance de retrouver mon géniteur. Il ne me manquait au fond que ma véritable identité même si je n’en porte pas le nom.
            je pense que toi aussi tu as beaucoup de chose à dire cela se sent dans ta façon d’écrire. j’ai le dont de ressentir cela tu sais!
            Je t’embrasse bonne fin d’après midi.

            • C’est bien dommage, une suite pourrait être intéressante pour les lecteurs qui se trouveraient dans un cas similaire au tien, mais il faut l’envie.
              Si un jour je tombe sur ton livre, il sera pour moi.
              Sur le fait d’avoir des choses à dire, il me semble avoir beaucoup dit, au travers des blogs depuis 2007.
              J’ai déjà écrit ma biographie, sans rien publier.
              Bisous ♥

              • Elle est écrite mais j’éprouve a chaque que je le relis de la souffrance alors me remettre devant le lecteur je ne m’en sent plus capable. Un jour peut être je le farais corriger et tirer a quelques exemplaires pour laisser laisser ce travail à mes enfants. Mais ils ont appris déjà tellement sur le passé de leur grand mère et sur mon enfance que je crois cela sufisant. Trop de marmes ont étaient coulées. Et puis j’ai déjà aider beaucoup de personnes avec où es tu Maman? A la radio, à la télé et dans mes déplacements. Il faut savoir tourner la page. bisous Lucia.

    • Bonjour Rony,
      Merci de ton passage et de la justesse de tes mots .
      « Mieux comprendre et mieux se comprendre », ou l’art de bien communiquer, un vrai travail sur soi…
      Bien amicalement ☻

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s