Les fleurs de la vie – Flowers of life

fleurs de la vie
English Version after this one


Les fleurs de la vie, une à une,
S’effeuillent et glissent entre les doigts
Mon pauvre coeur esseulé a froid
Scrutant le ciel au clair de lune


Et si l’étoile montrait la route
Si une lueur menait à toi ?
Oh ! Pourquoi poser tant de pourquoi
Toutes ces pensées, or te déroutent !


Le ciel là-haut, souvent tu le vois
Chargé d’eau et de nuages noirs
Noir, un peu comme tes idées ce soir
Ô Cœur, dis- moi, pour qui te tu bats ?


Pour aimer encore ou pour mourir ?
Allons donc va ! Cesse de gémir
Aux battants, appartient l’avenir!


©Lucia
post-ornament


The Flowers of life, one by one,
Shed their leaves and slip between the fingers
My poor heart lonely is cold
Scanning the sky in the moonlight
And if the star showed the road
If a glow led to you?
Oh! Why ask why
All these thoughts, confuse you!
the sky up there, often you see
Water charge and dark clouds
Black, much like your ideas, tonight
O Heart , tell me, who you fight?
To love again or to die?
Let’s go! Stop moaning
To fighters, belongs future !

24 réflexions sur “Les fleurs de la vie – Flowers of life

  1. The soft tender embrace of your words is always a sweet blessing to receive! I feel I have neglected you , but I had been Ill, but I am on the mend. I have missed you dear sister, like a thirsty person needs water…your hearts radiance is a treasure as comes alive in your poetic gems. Hugs and blessings always Lucia!

    • I have been experienced by cancer, too … So have also missed you, but always the same friendship, love that binds us, in our Lord , nothing can destroy this !
      Hugs and blessings dear Wendell.

  2. Il faut se battre, lutter dans la vie lorsque les épreuves vous harcèlent. Facile à dire mais parfois difficile à accomplir. Il arrive que l’on baisse les bras, fatigué de ne rien obtenir…Pourtant avoir de l’espoir est un pas vers la guérison ou vers la réussite. Nous devons nous accrocher !!!
    Mes BISOUSSSSS plein de tendresse en te souhaitant de garder l’espoir et le courage.

    • En lisant ton commentaire chère Lily , j’ai pensé à mère Teresa qui écrivait le texte ci- dessous et d’ailleurs ça m’a fait du bien de le relire
      La vie est beauté, admire-la
      La vie est félicité, profites-en
      La vie est un rêve, réalise-le
      La vie est un défi, relève-le
      La vie est un devoir, fais-le
      La vie est un jeu, joue-le
      La vie est précieuse, soigne-la bien
      La vie est richesse, conserve-la
      La vie est amour, jouis-en
      La vie est un mystère, pénètre-le
      La vie est une promesse, tiens-la
      La vie est tristesse, dépasse-la
      La vie est un hymne, chante-le
      La vie est un combat, accepte-le
      La vie est une tragédie, lutte avec elle
      La vie est une aventure, ose-la
      La vie est bonheur , mérite-le
      La vie est la vie, défends-la
      Bon dimanche
      Tendresse à toi ♥

  3. Je dirais plutôt, à ceux qui gardent la force, la foi, la persévérance et surtout, l’espérance.
    Se battre est épuisant, alors, qu’accepter et faire au mieux avec toutes nos difficultés, nos questions, nos découragements nous aide à avancer.
    Mais je sais que tu penses pareil🙂
    Tendres bisous, Lucia

    • Bonjour Elisabeth,
      On dit qu’il faut « se battre » et encore se battre…, ou accepter d’avoir perdu quelque chose de soi, quelque chose de si profond , de si intime…
      Avec le temps et la foi sans aucun doute, mon âme s’apaisera et me permettra d’accepter ce qui a chamboulé ma vie.
      Merci de tes mots,
      Bisous du coeur ♥

      • Il y a un temps pour tout, et quand la peine, la tristesse, le deuil nous accablent il est nécessaire de les exprimer…
        Je te souhaite de tout cœur les jours meilleurs mais tu m’es encore plus chère dans ta sincérité.
        Bisous tendres, chère Lucia

    • Dans les évènements qui nous arrivent, parfois on ne peut rien changer mais juste accepter, pour cela il faut du temps.
      Merci Brindille de ta visite, sois la bienvenue.

      • Bonsoir Lucia, ta réponse est bien fataliste, car avec ce que j’ai vécu dans mon existence, si j’avais dû accepter certains évènements, je ne m’en serais pas sortie du tout. Ce qui a été le contraire. Je n’ai pas accepté l’alcool de mon père pendant mon enfance et j’ai agi, à la place de ma mère, j’avais treize ans, et pendant deux ans, je suis allée tous les jours le chercher à l’arrêt du tram pour qu’il revienne avec moi, sans passer par le bistrot pour aller boire jusqu’à ce qu’il devient complètement saoul, revienne à la maison, pour tout casser, nous battre, maman aussi. A partir de cette action que j’ai faite je pense par instinct à l’époque pour avoir la paix pour mes études, (il avait jeté sous l’effet de la boisson, mes cahiers de classe dans l’appartement), il n’a plus pu supporter l’alcool par la suite. Et c’est ainsi qu’il n’est plus resté alcoolique. C’est un tout petit exemple que j’ai vécu. Si j’avais accepté sans agir, sans essayer de vouloir que les choses changent pour notre bien-être à tous à la maison et plus égoïstement pour ma pomme et mes études, les choses auraient été encore stressantes, tremblantes etc….C’était horrible Lucia. Je lis que tu écris parfois. Tu as raison. Il y a des moments où les choses ne peuvent pas être changées car dans certains cas nous n’avons aucune emprise sur les évènements. Je pense là au mari de ma meilleure amie à Bruxelles. Il se retrouve à l’hôpital depuis le début de l’année, n’ayant jamais été malade de toute sa vie et est en train de s’éteindre d’un cancer. Je ne pense pas qu’il puisse s’en sortir. Je laisse à mon amie tout l’espoir qu’elle éprouve, il serait inhumain de le lui enlever. Mais de ce cancer et de son évolution, la médecine a des limites, le corps humain aussi, et d’autres paramètres qui est la personne elle-même. Nous ne pouvons qu’observer, constater, attendre, subir. C’est terrible.
        Merci pour ta réponse si instructive.
        Bonne soirée à toi.

        • Merci de ton touchant témoignage Brindille et d’avoir osé partager un peu de ton vécu.
          Je sais ce que c’est que l’impuissance, parce que malheureusement on est « impuissant » face aux addictions et à la maladie de l’autre. On ne peut qu’espérer…

  4. Tout espoir..toutes prières…toutes espérances trouvent son chemin…
    Chaque fleur de vie saura éclore dans le jardin destiné. Et quand le ciel se couvre, c’est en soi qu’on retrouve le beau..la source de tout.
    Aimer ou mourir…. surtout entretenir l’amour de soi… celle qu’on saura offrir à l’amoureux certes..aux amis…. à la famille….aux enfants…. Il faut y croire…même quand le ciel se couvre…car quand on on la bonne perspective, même les nuages ont leur cachet et sont beaux…

    Mes salutations amicales

    • Bonsoir Claude,
      Qu’il est bon de te lire, merci de tes mots si encourageants .Comme le précisait Elisabeth dans son commentaire, il faut en premier lieu passer par l’acceptation.
      Néanmoins, je retiendrai ceci:
      Tout espoir..toutes prières…toutes espérances trouvent son chemin…
      Bonne soirée
      Amicales pensées

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s