Rien ne sera plus jamais comme avant !

foulard-byglam


Dans la peau de « Jeanne »


Jeanne ose enfin se regarder dans le miroir
Elle défait le foulard qu’elle porte avec élégance
Et passe la main dans ses cheveux en repousse
Après cette longue traversée faite d’attente et d’angoisse
Où ses seules sorties étaient dans les hôpitaux
Jeanne lutte aujourd’hui pour retrouver une vie normale
Et surtout la confiance en elle qu’elle a perdue
Elle sait pertinemment, il faut bien se l’avouer
Que rien ne sera plus jamais comme avant pour elle
Son corps mutilé et malmené par les actes chirurgicaux
Porte les stigmates de la souffrance et la douleur
Une plaie vive dans sa chair qui l’a complètement coupée des autres
Même de ses amies qu’elle croyait proches
Jeanne souffre en silence et cache ses émotions en s’isolant
Elle ne supporte pas l’image que  renvoie le miroir
Elle en éprouve même de la honte
Honte de quoi au juste ?
Elle se sent tellement dévalorisée
Atteinte dans sa féminité
Et puis c’en est fini se dit-elle comme pour se punir davantage
Elle ne portera plus de bustier moulant
Plus de décolletés profonds, de maillot échancré…
Qui faisaient d’elle une femme si attirante
Elle se sent atteinte dans son intimité
Avec ces peurs, ces angoisses qui l’envahissent
Face au regard de l’autre et qu’elle ne peut contrôler
Non, il faut bien se l’avouer pour Jeanne
Rien ne sera plus jamais comme avant !


©Lucia

25 réflexions sur “Rien ne sera plus jamais comme avant !

  1. Ses ami(e)s sont bien lâches de ne pas prendre part
    à sa résurrection, à son nouveau départ.
    Et si elle n’ose plus offrir son décolleté
    C’est qu’elle soit en vie qui doit la rassurer.

    Le physique d’une femme finit par se faner
    alors il ne faut pas beaucoup s’y attacher.
    Un sourire vaut cent fois ce qu’on lui a ôté
    alors qu’elle garde foi en toute sa beauté.

  2. Quelle plume !!!
    Qui ne vient pas de n’importe lequel encrier …Le tien Lucia…unique…!
    En quelques lignes seulement, tu as touché mon âme…et ceci n’est réalisable que par une femme qui a vécu…vaincu…et qui continue de voler très haut …!
    Merci pour ce moment d’intensité et de beauté…!
    Tendresse
    Madeleine

  3. Bonjour LUCIA tes poésies sont sublimes

    Je tiens à vous remercier tous du fond du cœur pour tous ces vœux
    Ces cartes virtuelles et ces très belles créations à l’occasion de mon anniversaire
    De toute ma vie je n’en ai jamais reçue autant je pense
    Je ne sais comment vous exprimer ma joie tellement vous m’avez émue et encore une fois, un tout gros MERCI à vous d’avoir pensé à moi en ce jour
    J’en attends autant pour l’année prochaine
    Belle semaine à venir

    Bisous , amitié et
    Merci d’avoir pensé à mon anniversaire
    Que c’est beau d’avoir des amis et amies qui ont autant de cœur
    Bernard

  4. Un grand merci de vos gentils et généreux commentaires, de votre soutien et chaleureuse amitié.
    Je tiens à préciser que mon cas n’est pas celui de « Jeanne » à qui je prête certains de mes ressentis…
    Cependant je tiendrai compte de vos belles et riches remarques.
    Je dois avouer que je me sens affectée et affaiblie par les actes chirurgicaux.
    Bonne semaine à vous tous et toutes,
    bisous du coeur❤

  5. un texte bien touchant et c’est dur de s’accepter après eu des traitements lourds et dans la maladie beaucoup de personnes avec qui on se croyait ami nous quittent et dans la maladie on reconnaît les vrais amis, ceux qui nous entourent

  6. Le  »rien ne sera plus comme avant… » est parfois pour un meilleur de soi… pour un meilleur des autres. Nous savons qui sont nos vrais amis, notre vraie famille, quand l’épreuve surgit. Nous savons également ce qui nous importe à présent dans nos vies. Nous savons un tas de choses une fois la maladie entrée à notre porte, que l’on en soit guérie ou pas et ce quelle quel soit. Nous prenons conscience… une pleine conscience… dont d’autres non pas la chance et nos vies changent à travers cela et ne doit pas changer aux travers du regard des autres.

    Ton texte m’a émue, touchée droit au coeur, Lucia. Je t’embrasse

  7. Ouff,,,,,que ces mots sont touchants. Au-delà de l’émotion, je serais porté de dire à Jeanne, et ce sans vouloir minimiser ses ressentis et ses émotions, que les lendemains sont toujours différents… bien que parfois on y soit projeté à vitesse grand G., Pourtant il faut savoir se faire confiance et faire confiance à ceux qui nous entourent. Jeanne reste belle…. même que sa beauté se sublime…. Surtout que dorénavant le regard qu’elle jettera sur le monde et les regards qui se poseront sur elle seront beaucoup moins superficiels.
    Rien ne sera plus pareil… et si tout devenait plus vrai. Différent… sûrement…mais pas nécessairement comme on se l’imagine. La vie a la faculté de nous surprendre, surtout si on sait lui sourire.
    Je suis certain que les yeux de Jeanne n’auront jamais été si beaux. Dans la prunelle de ses yeux, il y aura la vie..la victoire de la vie… Ses yeux refléteront son âme….
    Et Jeanne ne devrait pas s’isoler….Elle reste sûrement précieuse à son entourage. Peut-être que certains ne savent lui exprimer leur appréciation. Eux aussi ne savent peut-être plus où poser les yeux….Au-delà de tout, les amis vrais seront là..parfois maladroitement, mais ils seront là. Pour les autres,,,, ben…tant pis… On s’accroche au vrai. L’essentiel reste si beau.
    Et Jeanne comprendra que la femme si belle et attirante qu’elle EST ne doit pas sa capacité de plaire qu’à certains de ses attributs, mais à son charisme et son charme qui fait qu’elle sera toujours une femme belle et appréciée.
    Jeanne devra s’offrir autant d’empathie qu’elle en offrirait à ses amis….

    Mes amitiés sincères
    Et je salue Jeanne.

  8. Rien ne sera plus comme avant
    Comme je comprend si bien cette phrase
    Mais Jeanne va avancer et se relever
    Un écrit qui me parle tant
    L’isolement ? non il ne le faut pas
    Au début sans aucun doute mais l avenir aidera Jeanne;
    Je te serre tendrement sur mon cœur mon amie Lucia
    Bisous et amitié

  9. Comme je comprends Jeanne, rien ne sera plus jamais comme avant, il lui faudra premièrement passer par l’acceptation, ce qui est le plus difficile. Réapprendre à s’aimer sans……
    Changer ce qu’elle peut, accepter ce qu’elle ne peut changer. Un travail de longue haleine, dont elle se sortira probablement avec le temps, car la vie est là qui continue et c’est ce qui compte avant tout.

    Un superbe écrit!

    Bisous

  10. Jeanne n’est plus tout a fait la même personne au regard de l’autre qui la regarde sans très bien comprendre ce qui a changer chez son amie. Jeanne sait elle qu’au fond son coeur est resté le même. Il y a que son enveloppe charnelle qui changé mais Jeanne n’a pas changer c’est bien cela qui est important.
    Lucia tu est toujours la même amie que l’on aime et que l’on affectionne ici. Bisous. Roberte

  11. Comme c’est bien écrit et exprimé, que ce ressenti chère Lucia ! Pourtant cela ne change rien en la valeur de la personne, de son être profond. En dehors du paraître, il y a l’ÊTRE ! Parfois malheureusement, c’est la mal à l’aise devant l’évidence, qui fait l’éloignement de ces personnes, un peu gauche, dans la manière de, … au lieu du naturel, hélas ! Doux week-end tout entier !
    Gros bisous♥

  12. « Jeanne souffre en silence et cache ses émotions en s’isolant »
    Il ne faut pas qu’elle s’isole. J’espere qu’elle trouvera le moyen de surmonter son chagrin.
    Bon weekend, Lucia. Bisous de coeur ❤

  13. si mes mots semblent décalés, sont dans le Partage sur la connaissance de la Souffrance, et la Force d’Avancer,
    devant elle, nous sommes souvent « égarés » par le regard des autres, et le nôtre en particulier, au point de se sous-estimer … s’Aimer… reste le Pilier…
    comme à tout âge, avec nos émotions,
    il nous tous traverser « un deuil » qu’il soit du corps ou de l’esprit,
    de sa force « Intérieure », sa vraie beauté va naitre de cette épreuve , une Chance, qui va se balancer entre colère, et douleur, mais à un moment Clef, Jeanne, comme d’autres âmes auront cette Volonté d’être Ici et de se Reconnaître sur une autre Valeur, avec cet Esprit cela fera d’Elle la Plus Belle Femme en « Conseil » de la Vie,
    un véritable dépassement de Soi… Tout deviendra Mieux qu’Avant… car à la fin de ses Larmes, ses Yeux…verront la Vie… …
    dsl si je laisse mon ressenti sur cet émouvant Ecrit .. il touche la sincérité du cœur .. Bien à Vous…

  14. « Rien ne sera plus comme avant ! »
    Cette pensée, je l’ai moi-même ressentie à 22 ans… Je venais de perdre l’avant-bras droit dans un accident agricole chez mes Parents. Une nouvelle vie allait commencer pour moi…
    Jean-Jacques Rousseau écrivait  » Plus le corps est faible, plus il commande ; plus il est fort, plus il obéit ».

    La grandeur de « Jeanne » est dans sa décision d’être plus forte que sa condition…
    Que cette magie des mots te donne, mon amie Lucia, la force et le courage d’affronter l’avenir sereinement. Que le Ciel te protège !

    Je t’embrasse.

  15. C’est le lot de toutes personnes qui subissent des interventions chirurgicales laissant des traces sur le corps et pas seulement en cas de cancer. C’est sur que tout est différent ensuite Bon week-end Lucia bisous

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s