Le bonheur

bonheurd

Le bonheur serait-il de courte durée ?
Si le bonheur ne dépend pas des circonstances extérieures
C’est qu’il est permanent
Pourtant le bonheur peut être perturbé par divers facteurs comme :
* La perte d’un être cher
* Un licenciement
* Une maladie ou d’autres circonstances encore…
La perte du « bien-être » due à ces circonstances inattendues affecterait le bonheur
au point de se sentir malheureux et de se mettre en quête d’un nouveau bonheur…
Un beau voyage, une rencontre amicale ou une ballade dans la nature…
Toutes ces choses peuvent nous procurer un bonheur intense mais cela serait passager
Qu’est-ce qu’alors le bonheur durable ?
Selon Kant, philosophe allemand :
Le bonheur ne peut pas être défini
Nous ne pouvons dire avec certitude ce qui nous rendra heureux car pour cela
il nous faudrait une connaissance absolue de nous-mêmes et du monde.

Ne cherchez pas à ce que les événements arrivent comme vous le voulez,
acceptez qu’ils arrivent comme ils arrivent, alors vous serez heureux.
Le bonheur est égoïste, en ce sens qu’il se satisfait de soi et parfois même occulte le bonheur des autres.
En fait, le bonheur serait une affaire privée non pas dans le sens qu’il faut être seul pour l’atteindre,
mais simplement parce qu’il dépend de nos représentations personnelles.
Chaque personne a sa propre conception du bonheur

©Lucia

27 réflexions sur “Le bonheur

  1. Bonjour, beau blog rempli de douce tendresse. Le bonheur, on passe sa vie à le chercher, on croit qu’avec le matériel on peut le trouver, si on avait ceci ou cela on pourrait y toucher. Mais le bonheur n’existe qu’à travers les petits bonheurs de chaque jour. Il faut savoir faire la somme des petits bonheurs : un sourire, un message, un mot, un appel téléphonique, sinon on passe complètement à côté du vrai bonheur.

    Amitiés et à bientôt…

    • Bonjour Nikellenica, merci de ton généreux commentaire, sois la bienvenue sur mon blog.
      Ce sera un bonheur pour moi de lire tes beaux poèmes.
      Bonne journée et amitiés

  2. De bien belles réflexions sur un sujet très complexe et hautement philosophique !
    Je pense, avec mon esprit très cartésien, que le bonheur est fait de petits riens, d’instants magiques, mais volatiles et fragiles qu’il faut savoir reconnaître, saisir, recevoir ou apprécier…
    Comme l’écrivait Nicolas-Germain Léonard :
    « Le bonheur ne court pas le monde ; il faut vivre où l’on est heureux. »
    Apprécier les petits bonheurs, c’est sans doute, sur les chemins de la vie, faire un grand pas vers la sérénité…
    Merci Lucie, pour ta visite et tes commentaires très agréables à lire.
    Bon dimanche et bonne journée internationale de la femme que l’on devrait, à mon humble avis, multiplier par 365 !
    Bisous amicaux.

    • Merci Louis de ton appréciation à laquelle j’adhère, oui en effet le bonheur ne court pas le monde…
      Un seul regard de l’être qu’on aime équivaut à douze années de bonheur, écrivait Honoré de Balzac.
      Bonne journée à toi, avec ses petites joies ♥

  3. La felicidad está escondida en la sala de la espera de un parto con dolores y esperanzas. Ahi detrás de la tristeza maligna de los desesperados. Buen día tristeza porque traes luego una migaja de felicidad.

    • La felicidad no es para todos, cuando se ve la subida de la violencia en nuestro mundo. Aquí en África la gente se contenta con un grano de arroz, con poca cosa son felices …
      La felicidad es una ventana abierta sobre la esperanza.
      Gracias por tu sonrisa , un rayo de sol que recalienta el corazón.

    • Bonjour Elisabeth,
      Dans ta profession tu en côtoies certainement des gens en quête du bonheur. Car faire une thérapie est pour un mieux- être ou pour accéder à un certain « niveau de bonheur ». Mais est-ce suffisant ?
      Alors, je dirai que le bonheur est plénitude, contentement en soi, repos de l’esprit. Quand nous sommes en paix à l’intérieur, avec un esprit paisible, nous abordons différemment les aléas de la vie. Et même si l’épreuve frappe, nous pouvons avec du temps, prendre le recul nécessaire pour en tirer les leçons.
      Bonne journée, tendresse vers toi ♥

      • Bien évidemment, j’accueille les personnes en souffrance mais j’ai la « chance » d’attirer pour la plupart, ceux qui sont dans cette quête, que tu décris si merveilleusement. Les êtres en chemin ont ce regard différent sur l’épreuve car ils sont conscients qu’elle n’est jamais gratuite ni inutile.
        Tendresses à toi, Lucia

  4. Bonsoir Lucia,
    oui le bonheur est avant tout personnel…avant tout une question d,attitude… mais qui peut nier les effets des événements extérieurs qui nous touchent comme la perte d’un être cher ou autre coup dur de la vie comme tu le dis. On ne peut en minimiser l’impact… mais le bonheur intérieur « assumé » permettra une meilleure résilience je crois. Je n’ai de plus jamais voulu minimiser l’effet « chance » dans la vie. Il est indéniable que certains sont plus durement éprouvés que d’autres, quoi qu’on en dise.
    Intéressant comme billet et comme réflexion.
    Mes salutations amicales

    • Bonjour Claude,
      Merci de ton appréciation fort intéressante. J’en conviens que le bonheur est un état d’être… Tu as raison de souligner l’impact des épreuves sur le bonheur. C’est bien dans l’épreuve que cet état de béatitude, de contentement nous quitte parfois, même si ce n’est que passager. C’est vrai aussi que l’on a au fond de soi la capacité de rebondir … Mais pour les personnes grandement et injustement éprouvées le chemin du bonheur sera plus long.
      Bonne journée, amicalement

  5. Bonsoir Lucia, mon avis est que le bonheur nous le faisons chaque jour avec les moyens du bord, rencontre amitié argent sentiment, travail et encore bien d’autres tout cela contribue pour le fabriquer ce bonheur que les gens attendent, il ne vient pas seul souvent aller le chercher Big, bisou chère amie un billet fort intéressant , bonne soirée et Mercredi avec le bonheur du jour ,

    • Bonjour Stephan, merci de ton appréciation . Le bonheur est un cheminement et c’est vrai qu’il faut aller le chercher , surtout au fond de soi …Mais la somme de tous ces petits bonheurs au quotidien nous procurent du bien-être.
      Bonne journée, bisous

  6. C’est si vrai, ce que tu dis Lucia : Chaque personne a sa conception du bonheur. Nos projets, nos attentes sont bien différent(e)s des uns, des unes ! Ce bonheur, il est au fond de nous, autour de nous dans les évènements et les personnes rencontrées … etc. … bonne soirée de ce mardi à toi !
    Bisous♥

    • Merci Colette de ton appréciation , je partage ton point de vue, le bonheur est avant tout en soi comme une lumière qui rayonne vers l’extérieur.
      Bonne journée, gros bisous ♥

  7. je n ai jamais le bonheur car ce mot est bien vaste pour moi
    mais mes petits bonheurs de chaque jour font que ma vie est bonheur
    chacun de moi le perçoit différemment je pense
    beau texte Lucia
    bisous avec amitié
    Dany

    • Le bonheur, je crois dépend de notre perception des choses. Une personne est heureuse et comblée dans la nature, une autre s’y ennuiera. Le bonheur est un état de d’être, un état de contentement, mais je distinguerai  » bonheur et plaisirs ».
      Bonne journée Dany, bisous d’amitié

  8. Pour moi ma chère Lucia, le grand bonheur pour lequel tous les gens aspirent n’existe pas… Notre vie est parsemée de tous les petits bonheurs quotidiens que nous vivons tous les jours, il faut prendre le temps de regarder tout ce qui se passe autour de nous mon amie. Merci de cette belle réflexion mon amie, gros bisous 😊

    • Ta vision du bonheur est sage Gigi, pourquoi chercher l’inaccessible ou l’extraordinaire.
      Le bonheur est une somme de petits bonheurs…. Seulement quand l’épreuve vient obscurcir notre ciel, tous ces petits bonheurs au quotidien, on les voit plus …
      Agréable journée mon amie , bisous ♥

  9. Pour moi, Lucia, le bonheur n’est pas un but, mais il est le chemin, bordé de fleurs mais parfois aussi de ronces.
    Que serait le bonheur si une fois atteint, il n’existait plus ?
    Le chemin lui n’a pas de fin, il suffit d’un pas de plus, d’une rencontre, d’un regard, d’un oiseau qui chante qui chante dans notre cœur pour que le bonheur soit présent à chaque pas.
    C’est bien en cheminant que nous croisons le bonheur, mais ne cherchons pas à le garder car si on s’arrête, le chemin ne nous mène plus nulle part🙂

    • Bonjour Fripon, merci de votre appréciation, riche réflexion sur le bonheur , on sent le vécu…
      On dit que le bonheur est un voyage et non une destination…
      Je dirai que c’est un chemin vers la plénitude. Qu’est-ce qui peut le mieux remplir le coeur et le satisfaire, si ce n’est la paix intérieure. Lorsque la paix nous habite, nos yeux s’ouvrent vers l’extérieur, la moindre petite chose nous procure du bonheur…
      Bonne journée accompagnée de mon amitié.

    • Oui Flipperine, tout ce qui nous entoure peut être source de bonheur. La nature, entre autre, nous procure la plénitude et c’est un grand bonheur à vivre …
      Belle journée, bisous

  10. Lucia, Je pense aussi que le bonheur est en nous mais que nous ne savons pas le percevoir de même manière.
    C’est pourquoi: « Chaque personne a sa propre conception du bonheur »
    Bonne journée. Bises

    • Bonjour Roberte, il est vrai que le bonheur est en soi en premier lieu . Et s’il est en soi, il nous aura fallu tous les bons ingrédients pour y accéder. Une personne fracturée peinera davantage sur le chemin du bonheur .
      Bonne journée, bisous

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s