Rebondir !

Rebondir


On ne s’habitue pas à ces mille douleurs sournoises.
Le long travail de la douleur, de la peine qui met du temps à s’éteindre
et qui s’efface peu à peu à condition qu’on lui laisse le temps de rebondir,
de rebondir de moins en moins haut, de moins en moins fort.
Et puis, un jour, elle rebondit si bas qu’on l’attrape dans sa main,
qu’on la contemple, qu’on la caresse, qu’on la fait sienne.
On la met dans sa poche avec un sourire de connivence,
avec cette belle force qu’elle a fait naître
en rebondissant si longtemps et si haut.
Que c’est long !


Embrassez-moi (2003)
Katherine Pancol

13 réflexions sur “Rebondir !

  1. quand on arrive à rebondir d une douleur je dois dire que nous voyons la vie différemment et je sais de quoi je parle;;; tombée dans des escaliers début d année ce qui a occasionné pas mal de dégats j ai mis 8 mois à m en remettre;;;et je me compare à cette pierre qui rebondit;; j aime bien ton texte Lucia;;bisous avec amitié pour une belle soirée

  2. Bonjour LUCIA j’avance et je rebondis pour être là pour déposer mon commentaire joli ton billet

    L’amitié est une joie
    Pour qui la reçoit
    L’amitié est un idéal
    Mais aussi un régal
    L’amitié, sans mal, aide à oublier
    Tout ce qui fait pleurer
    L’amitié est primordiale
    Pour aider tous ceux qui ont mal
    L’amitié fait du bien
    A ceux qui en ont besoin
    L’amitié lorsque elle est sincère
    Est vraiment très nécessaire

    Belle fin de journée

    Bise , Bernard

  3. La douleur est insidieuse et malsaine, il faut beaucoup de courage pour rebondir tu sais. .. Merci pour cette bonne réflexion, on pourrait en parler car je dois vivre avec la douleur quotidiennement 😕 Gros bisous et bon début de semaine Lucia 😊

  4. j’ai adoré cette idée de la pierre qui rebondit Que tu as su associer au souvenir de la douleur qui perd sa force par des rebonds successifs en douceur sur la surface de l’eau. Le choix de l’image est très judicieux. Amitié sincère.

  5. Bonsoir ma belle amie…il y a pas mal de temps que je suis passée, je l’admets. Tu partages avec nous un très beau texte sur le fait de rebondir. Oui, c’est vrai…le travail de panser la douleur est un long cheminement, qui lorsque nous remontons à la surface après un coup très dur, nous rend plus fort et plus conscient aussi des apprentissages et des leçons de la vie. Prends bien soin de toi Lucia. Gros bisous, Delvi.

  6. 🙂 si nous sommes amenés à « vivre » des chagrins, des peines, ces souffrances profondes ou légères nous apportent une Dimension, celle de notre Force Intérieure…
    en y faisant face avec recul et clairvoyance, nous y verrons en cela un cadeau, pour nous « découvrir » dans une Vérité, et sans plus d’illusions, qui soulève un Voile sur notre capacité, et enfin nous éveiller à celle du Monde ….
    il est vrai que le « cœur humain » vit un ensemble de difficultés selon sa trajectoire, + ou moins lourde et mm en quantité, qu’un autre ne pourrait porter, mais il y a les Clefs qui en découlent par la Raison, et la compréhension, si on regarde au Plus Haut…toujours au bout du chemin….si on se demande pourquoi ? mais une réponse : l’âme y est révélée avec sa Qualité…
    ainsi vivre les évènements les plus durs avec Philosophie, la travailler dans un fur et à mesure avec son temps, et tout ce qui est présenté et cela sans hasard, en travaillant sur son Moi… pour se dépasser grâce à L’Esprit et devenir un Soi… pour se cicatriser, et Avancer et offrir Tout ce qu’on a compris par sa Lumière……:)
    pardon, je taggue un peu la page.. mais le Sujet est si Essentiel d’Existentiel dans son Universel ..🙂

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s