Le Passeur… suite 1

rêve africa
Version Française uniquement
Ce texte est le fruit de mon imagination inspiré de mon lieu de vie

I have not translate this text in English, for fear a lot of mistakes.. So, do not be mad after me.
Thank you for understanding friends US, UK and others. …


Elle posa là ses valises dans un coin, ouvrit seulement son bagage à main pour en soustraire quelques
effets personnels et sa trousse de toilette.
En fin d’après-midi, elle fit une longue promenade, pieds nus sur le sable, pour libérer ses tensions intérieures.
Le voyage avait été long et fatigant.
Malgré ce, la soirée fut agitée par la turbulence de ses pensées et les remous de l’océan ou encore
les vagues venant s’échouer sur la plage déserte.
Les palmiers secouaient leurs larges palmes si fortement, qu’il lui fut impossible de retrouver véritablement son calme.
Ce n’est que très tard dans la nuit, quand la fatigue la gagna, qu’elle sombra dans un profond sommeil.
Elle rêva de son passeur dont elle connaissait à peine le nom, attirée comme un aimant par l’appel d’une voix lointaine.
On eut dit qu’il s’était glissé dans ces lieux, là tout près d’elle, envahissant son corps.
Mais bien plus, tout son esprit !
Elle se retourna maintes et une fois dans ce lit top grand, aux draps rêches, couvrant sa tête
comme pour échapper à ces étranges sensations.
La vision du passeur ne la lâchait pas.
Une sonnerie forte, brusquement la sortit de son rêve, la ramenant à la réalité.
Le réveil fut brutal, c’est à peine si elle pouvait ouvrir ses yeux, encore tout embués de sommeil.
Elle tira le sombre rideau pour accueillir la lumière du jour.
Après ce chahut nocturne, tout semblait maintenant s’être apaisé !
Elle ouvrit largement la fenêtre comme pour rafraichir ses idées.
Un faible rayon de soleil pointait à l’horizon dessinant sur l’eau des sillons dorés où les vaguelettes mouraient.
Il lui restait une heure seulement pour se préparer.

Enfin prête, elle l’attendit sous le manguier fleuri.
Ses cheveux blonds flottaient tout imprégnés des effluves marins et sa robe turquoise lui allait à ravir.
Il arriva enfin , descendit de la voiture pour la saluer respectueusement et l’aida à monter,toujours très courtois.
Cette fois-ci, elle osa le regarder dans les yeux.
Son rêve lui permit d’affronter son regard, sans gêne, tant tout son être lui semblait familier.
Il n’avait plus l’air d’un prince mais plutôt d’un homme d’affaires avec une cravate qui lui serrait
la gorge et cachait la croix qui attira son attention.
Il lui sourit !
« Vous êtes ravissante, Madame ».
Elle remarqua alors ses belles dents blanches en contraste avec sa peau brune.
Il est très beau, pensait- t-elle intérieurement, ressentant un léger picotement au bas du ventre.
« Avez-vous bien dormi ? », demanda t-il poliment.
Pour détourner le sujet, elle le questionna sur son rôle de passeur et sur les procédures administratives qu’il suivait.
Mais elle ne l’écoutait plus que d’une oreille seulement, concentrée sur l’accélération de son pouls.

©Lucia

24 réflexions sur “Le Passeur… suite 1

    • Bonjour Brindille , merci de ta visite. En Afrique, nous utilisons ce qu’on appelle « un passeur ». C’est une personne qui s’occupe de toutes les démarches administratives pour permettre d’entrer dans le territoire en toute sécurité.

    • C’est une femme qui part travailler en Afrique pour la première fois. La société qui l’envoie l’a met en relation avec « un passeur ». Celui-ci a pour fonction de la récupérer à l’aéroport et par la suite l’accompagnera dans toutes ses démarches administratives, jusqu’à obtention des documents lui permettant de rester sur le territoire. Leur encontre est l’intrigue de l’histoire.

  1. Oh la la .Magnifique texte qui me laisse sur ma faim. S’il te plait Lucia écrit nous la suite de la merveilleuse introduction de cette histoire palpitante. J’ai adoré. Merci Lucia.

  2. Très bien écrit Lucia…tes mots sont justes et disent bien toute l’histoire. Une description qui nous amène avec cette femme à travers ces tumultes que son cœur éveille. J’aime ta façon d’écrire, si douce, précise et fluide à la fois. Bravo! J’aime toujours autant te lire qu’au tout début lorsque j’avais découvert en toi une magique! Merci de nous partager tes beautés, gros bisous, Delvi.

    • Merci de ton appréciation Delvi, tu sais qu’elle compte pour moi. Tous les commentaires laissés ici sont un encouragement. C’est une expérience nouvelle dans l’écriture qui me fait sortir du style habituel et j’y prends plaisir.
      Bonne journée, mon amie, gros bisous ♥

  3. Bonjour Lucia,
    Que voilà une belle suite qui met en valeur ta qualité d’écriture. Digne de bien des romans publiés. J’aime cette aura que tes mots savent laisser planer autour de cette histoire. Il y a encore matière à une suite…;-)
    Tu nous dresse une belle intrigue… douce intrigue…On ressent bien la fébrilité qui s’installe entre les deux personnages.
    Bravo!
    Mes salutations sincères,
    Kleaude

    • Bonsoir Kleaude,
      C’était juste un exercice d’écriture, cependant ton commentaire m’encourage à poursuivre dans cette voie. Moi, petite élève, je me sens honorée et privilégiée de recevoir l’avis d’un expert aussi doué que toi. Du fond du cœur , merci ♥
      Bonne soirée avec mes amitiés.

      • Bonsoir Lucia,
        Tu sais en écriture, il n’y a pas d’expert. La créativité et le talent ne sont pas régis par quelle que science que ce soit. Chacun a ses élans de créativité et sait parfois les laisser émerger avec brillo.
        Alors bravo encore pour ton texte!
        Mes amitiés

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s