L’adolescente – The teenager

L'adolescente


Dans un petit coin, dorment
Sagement, ses poupées
Les jouets de son enfance, rangés
Dans un coffre énorme,
Bientôt, partiront au grenier
Avec ses livres usés
Empilés sur l’étagère


Sa chambre est son unique univers
Qu’elle ferme maintenant à clef
Un monde à elle, où elle s’isole
Rêvant d’être comme son idole
Aduler et admirer
Mais son corps lui déplait
Avec ses formes qui ondulent
Sous sa jupette en tulle


Elle est bien triste ce soir!
Son reflet dans le miroir
Lui renvoie sa silhouette fragile
Un visage encore juvénile
L’avenir lui fait très peur
Elle n’ose croire au bonheur
Dans ce monde en fusion
Où plus rien ne tourne rond


Et les larmes coulent
Coulent, coulent…
Comme un adieu à son enfance
A ces beaux jours de l’insouciance


Lucia

frise fleur2

English Version


In a small place sleep
Wisely, her dolls
Her childhood’s toys, tidied up
In an enormous safe
Soon, will leave to the attic
With her used books
Stacked on the shelf
Her chamber is her unique universe
She locks now
A world to her, where she isolates itself
Dreaming to be as an idol
Adulate and admire
But her body displeases her
With her undulating forms
Under her skirt in tulle


She is very sad this evening!
Her reflection in the mirror
Send back her fragile silhouette
The still young face
The future very frightens her
She does not dare to believe in happiness
In this world in fusion
Where nothing turns circle


And tears flow…
As a farewell to her childhood
These beautiful days of innocence

18 réflexions sur “L’adolescente – The teenager

  1. Bonjour LUCIA il es triste ce billet mais c’est la réalité même de cette adolescence moi j’ai des souvenirs de mon enfance ,,,,,, , en ce début de semaine

    Une rose prés de ton cœur , je dépose
    Qu’elle t’apporte joie et bonheur
    Que cette rose entre tes mains
    Ose te rappeler ma présence surtout mon AMITIE
    Et toute ma reconnaissance
    Que cette rose à la porte de ton coeur appose
    Le sceau d’une mutuelle solidarité
    Ainsi qu’une grande amitié

  2. Bonsoir Lucia ,

    Cette âme en devenir , projette en son miroir ,
    Amour & plein d’espoir , envers d’hauts points de mire ,
    Oubliant de se nourrir , ses yeux demande avoirs ,
    Hors la vie vaut sans gloire , la peine de lui sourire.
    ~
    NéO~
    ~
    Becs belle d’âme

    • « Une âme en devenir », comme j’aime ces mots !
      Une âme qui saura s’ouvrir à la vie
      En voir toute la beauté et s’en nourrir
      Une vie donnée vaut la peine d’être vécue.

      Merci NéO, tes vers sont toujours aussi charmants et sages
      Bon week-end mon Ami !
      Bec Sourire

  3. Magnifique Lucia ! J’aime beaucoup ! Oui, chacune des étapes de la vie est une plonge dans l’inconnu qu’il faut faire à notre rythme propre … pas toujours si simple … bonne poursuite de ce vendredi à toi et agréable week-end !
    Bisous.

  4. magnifiquement beau et nostalgique à la fois… j’aime bien les 2 versions.
    – – –
    l’image sur ses genoux, on dirait Jane Russell, la partenaire brune de Marilyn Monroe dans « Gentlemen Prefer Blondes »…🙂
    – – –
    je te souhaite les 3 « b »: bonne santé, bonne soirée et bon week-end! Amitiés toulousaines, Mélanie

  5. En te lisant je me suis replongée dans le grenier de mon enfance, là où nous gardons tous nos secrets et ce fut un moment magique. J’ai aimé les deux versions! Merci Lucia ce matin je suis partie au pays des rêves de ma jeunesse.
    belle journée
    amicalement

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s