Te voilà


Dès que je m’endors
Tes ailes comme l’Aurore
En douceur se posent sur moi
Te voilà si près


Est-ce en songe ou en rêve
Qu’alors je te vois ?
Comme un ange tu veilles
Ton souffle frôle mon oreille


Je pourrai presque te toucher
Ton parfum comme l’encens
Sur mon corps, se répand
Il me semble, comme Eve


Dans le Jardin d’Eden, naître
De Tes doigts et par Ton ombre
Au plus profond de Toi, Etre


Lucia

10 réflexions sur “Te voilà

  1. Sous les Ailes du Gardien ,
    L’Eden Semble à Portée .
    Ton Coeur en est le Lien ,
    Tel un Chemin d’Orée.
    ~
    Chaque Jour ses Pensées ,
    Dérivent vers ton Esprit ,
    Rien ne peut Dénouer ,
    Le Fil d’Hors de vos Vies.
    ~
    Dans l’Ultime Jardin ,
    Il Attend sa Sublime ,
    Une Rose à la Main ,
    Pour ses Vers elle Rime.
    ~
    NéO~
    ~
    Et Voilà😉

    • Je dormais mais je m’éveille
      Tirée d’un profond sommeil
      De mon Bien- aimé
      J’entends alors les Pas
      Il frappe dehors, Il est là
      Une belle Rose à la Main
      Mon Cœur servira d’Ecrin
      Au Fil d’Or Reliée

      Le voilà

  2. Bonjour Lucia, bravo pour ton texte voilà une bien douce présence merci de ton partage ton billet est fabuleux !
    je t’embrasse bien fort ton amie sincère Arielle

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s