Lorsque je t’aime …


Lorsque j’aime mon Dieu
Dans ma conscience, plus de doute
Mais une certitude : Seigneur, c’est toi que j’aime
Tu as percé mon cœur de ta Parole
Et je t’ai aimé
Mais aussi ciel et terre, et tout ce qu’ils contiennent
Les voici me disant, de partout, de t’aimer…


Mais qu’est-ce donc que j’aime quand je t’aime?
Non la beauté d’un corps, ni le charme d’un temps
Ni la brillance de la lumière, cette amie de mes yeux d’ici-bas
Ni les douces mélodies des chants de toutes sortes
Ni des fleurs, des parfums, des aromates la suave odeur
Ni la manne et le miel
Ni les membres ouverts aux charnelles étreintes
Non !
Ce n’est pas ce que j’aime, lorsque j’aime mon Dieu !


Et pourtant j’aime
Une certaine lumière
Une certaine voix et un certain parfum
Un certain aliment, une certaine étreinte
Lorsque j’aime mon Dieu



Lumière, voix, parfum, aliment, étreinte
De l’homme intérieur qui en moi est présent
Où brille pour mon âme ce que l’espace ne peut enfermer
Où résonne pour elle ce que le temps ne peut voler
Où s’exhale un parfum que le vent ne dissipe
Où se savoure un mets que la voracité ne réduit
Où se noue une étreinte que la satiété ne desserre
Oui, voilà ce que j’aime, lorsque j’aime mon Dieu


Augustin d’Hyppone (354-430)
« Les Confessions »

6 réflexions sur “Lorsque je t’aime …

  1. C’est un texte d’une grande beauté pour ce dimanche chère Lucia !
    Que ce jour te soit bon tout entier ainsi que cette nouvelle semaine
    que j’accompagne de toute mon amitié,
    Sincèrement et de tout ♥,
    C☼lette ☺

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s