La pierre ou l’homme seul


Les hommes qui s’ignorent
Les uns les autres sont comme des pierres en tas
Et l’homme seul est une pierre dure
Et stérile dans un champ


L’homme peut être seul au milieu des autres
Mais celui qui est ouvert au monde
Celui qui sait demeurer fraternel
Celui qui est solidaire des autres
Celui-là, même solitaire, n’est jamais seul
Parce que les autres
Quand une main se tend, la saisissent


L’homme n’est jamais seul à être seul
Il peut toujours trouver quelqu’un
Qui veut, avec lui, traverser la vie


Si l’on demeure seul
A quoi cela sert-il d’être vivant ?


Le repliement sur soi, la fermeture
Le cercle de fer du « Moi »
Sont des poisons mortels
Ils font naître la peur
Ils isolent


Il suffit du regard d’un homme
Pour briser la solitude
Et ce regard viendra
Mais il faut d’abord croire qu’il existe


Martin Gray
(Extrait le Livre de la Vie)

6 réflexions sur “La pierre ou l’homme seul

  1. Bonjour Lucia ,

    Les Pierres de l’Une dans leur Ensemble ,
    Forment une Montagne en l’Âge de Faire ,
    Reliées entre Elles , Mère les Rassemblent ,
    Veinées de Soies , dans sa Lumière .
    NéO~
    D’un Même Accord elle Chante en Choeur ,
    Donnant à l’Hors sa Pleine Valeur

    • Merci NéO, je suis touchée par la symbolique véhiculée par ton poème, que de force et de sensibilité dégagent les pierres de Lune.
      J’apprécie la qualité de ton écriture très particulière.
      Merci de ton passage simple et amical.

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s