Un grand bonjour du Gabon

Ce diaporama nécessite JavaScript.


J’ai pu avoir une connexion internet aujourd’hui
Je profite pour vous souhaiter une agréable semaine
Et vous donner quelques nouvelles
Je suis en pleine forme
Tout se passe bien
Loin du confort que je connaissais en France
Je m’adapte à cette nouvelle vie à Port Gentil
Où je côtoie au quotidien la misère, le manque d’hygiène
Le manque d’eau, de routes, d’argent….
Il y a tant de besoins dans la presqu’île
Paradoxe entre le riche et le pauvre
L’abondance qu’étalent les expatriés
Les « biens repus » qui profitent du système…


J’apprends chaque jour « l’humilité »
Quel privilège j’ai, moi
Qui peux manger à ma faim
Qui ne bois pas l’eau du robinet
Qui reçois un salaire correct
Pour vivre décemment
J’en éprouve quelque fois de la honte


Je me questionne
Que ferons- nous, nous
Avec nos faibles moyens humains
Pour apporter un peu d’aide et de réconfort
A nos Frères que nous aimons
 » L’amour n’a pas de frontières
L’amour n’as pas de couleur « 


Je pense bien vous mes ami(e)s
Vous me manquez
Je vous serre fort dans mes bras
A très bientôt


Lucia

7 réflexions sur “Un grand bonjour du Gabon

  1. La corruption est partout, ici elle est voilée et maquillée, masquée mais elle existe aussi!
    Là elle montre son vrai visage à cœur découvert et nous dévoile que l’être humain est capable du meilleur pour certains comme du pire pour d’autres.
    J’ai appris à ne pas trembler devant les hommes et leurs gloires, leurs titres et leurs menaces, quand le cœur est tranquille et connait sa voie et qui est Celui qui marche avec lui son assurance est plus forte que les hordes ennemies enragées assoiffées de puissance et d’oppression sur leur peuple.
    La lumière fait fuir les ténèbres!
    T’embrasse très fort Lucie!

  2. Merci Lucia de nous donner de tes nouvelles. Tu découvres un pays lointain avec cette pauvreté qui te serre le coeur… C’est vrai que nous sommes privilégiés par rapport à eux ! Je comprends ce que tu ressens ayant moi-même vécue ‘outre mer » avant de me « poser » définitivement en France : l’Inde, Madagascar etc… Oui, la misère n’est plus tolérable; mais que peut-on faire pour aider ces pays à s’en sortir ? Ils sont trop nombreux !!!
    Bonne continuation et prends bien soin de toi Lucia
    Avec mes bisous d’amitié

  3. oh que je suis heureuse d avoir des nouvelles
    te voici dans ta nouvelle vie
    un pays pas facile
    pend soin de toi surtout et fais attention car pas sure cette région
    je t embrasse trés trés fort
    bisous
    dany

  4. Merci, Lucia, pour tes mots qui, chaque fois, me nourissent tant l’esprit et que le coeur. La question que je me pose est bien celle-ci: Le Gabon, le pays, qu’en est-il, avec cette ironie de vie?

    • Merci Olivier pour tes passages.
      Cela fait seulement 3 semaines que je vis ici à Port Gentil. C’est triste à voir, j’en ai mal au cœur, ici c’est la corruption …

  5. C’est une joie de te lire ce matin. Tu es là et déjà tu apportes par ta compassion.
    Un grand bonjour à toi aussi, prends soin de toi.

  6. Bonjour Lucia, je suis très contente d’avoir de tes nouvelles…ça me rapproche moi aussi de ces gens infortunés qui se contentent de si peu. je suis avec dans cette expérience profonde. merci de nous faire communier à cette expérience. Continue de nous donner de tes nouvelles.

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s