Douleur


O Douleur ! Cruelle, sournoise , perfide !
Comme un serpent rusé tu te déguises
Te glissant dans les méandres de l’âme
Que tu lamines , brises à ta guise


Sur ton passage, les visages livides
S’assombrissent, les yeux remplis de larmes
A la vue des terreurs que tu infliges
Aux cœurs blessés et meurtris que tu figes


L’atmosphère glauque plane sur les villes
Dévastées, image de bidonvilles !
Vous voudriez bien ne plus vous souvenir
Avoir un peu de répit, de repos, dormir !


De loin, frères et sœurs, on entend vos cris
Tremblements, angoisses vous assaillent
Votre survie reste notre champ de bataille
Mais toi douleur, des pleurs et des cris, tu te ris !


Elevons nos voix suppliantes et nos mains
Qui sait, si ce ne sera pas nous demain ?
Devant les cœurs affligés, souffrants
Ne restons pas de marbre, ni indifférents !


Mon Dieu au coeur de la détresse
Viens !


Cré@Lucia


Image and video hosting by TinyPic

10 réflexions sur “Douleur

  1. Bonsoir de Marseille LUCIA,

    Juste dire que dans son évolution naturelle la terre non respectée et la nature se rebellent autant que nous…
    Elle souffre car elle est bien vivante, toute la création végétale, animale, de l’infiniment grand à l’infiniment petit …etc… tout souffre et soupire après une délivrance bienfaisante, juste équilibrante & salutaire enfin…!

    Quels que soient les agissements des hommes actuellement pour « sauver » ce qui reste ne résout pas grand chose car nous sommes allés trop loin dans l’inconscience de l’homme qui se prend pour Dieu et qui ne réalise pas les conséquences de ses actes dévastateurs, de puissance & de gloriole dans sa soif de tout posséder et en être le maître sans sagesse respect ni amour, avec le minimum de sens des responsabilités…………..

    Il est vrai que tout cataclysme quel que soient les populations qui sont touchées directement pousse au soutient moral et à toute action de salut humain d’entraide de survie, mais les dégâts terrestres eux restent irréparables, provoquant une suite en chaîne qui d’une manière ou d’une autre atteint le monde entier.

    Nous savons que Dieu seul est la réponse, à nous la volonté et le pouvoir d’en reconnaître notre responsabilité.
    Une seule chose se vérifie depuis la nuit des temps et dans toute nation forte c’est la grandeur et la décadence tôt ou tard…
    Jusqu’à quand….?????

    Bisous
    La Gazelle & Colombe : ANNIE

    • On distingue deux types d’événements qui agressent l’homme et qui sont dévastateurs pour lui-même. Ceux régis par « les lois de la nature », les tremblements de terre, éruptions volcaniques, cyclones, tempêtes, vents forts liés aux masses d’air, etc… Et ceux dont l’homme est responsable qui aggravent les phénomènes naturels, croissance démographique, développement de technologies qui gaspillent, polluent, de plus en plus de constructions dans les zones à risque..
      L’homme a la propension à détruire, il paie aussi les conséquences de ses irresponsabilités.
      Tout ceci nous mène à réfléchir sur le « comment » de la survie de la planète , des espèces et de la race humaine . Ta réflexion bien pertinente apporte un plus à cet article, merci ma chère Annie.
      Gros bisous ma douce.

  2. C’est tellement triste ce qui arrive dans le monde,
    on ne peut rester indifférents à tant de misère humaine,
    et il nous faut crier vers le ciel d’entendre nos voix.

    Que le Printemps vienne adoucir les coeurs.

  3. Ton texte me touche au plus haut point, je partage avec toi et prie pour que cela cesse enfin !!!
    Notre terre évolue depuis toujours et ce sont ces catastrophes naturelles qui ont changé bien des choses sur cette terre…et oui, il faut le reconnaître quand ce n’est pas l’homme, c’est la nature qui dévaste ! Mais Dieu n’y est pour RIEN. Il ne peut que nous donner la force pour supporter les aléas de la vie.

    Je t’embrasse fort

  4. Bonsoir Lucia,
    Tellement beau et touchant ton texte !
    Oui, quelle tristesse pour ce peuple !
    Personne n’est à l’abri comme tu l’exprimes si bien …
    De tout ♥ avec toi !
    Que tes mots soient entendus ! …
    Bonne fin de ce jour en toute amitié,
    C☼lette

  5. Il n’y a pas de mots sinon que c’est l’horreur des horreurs.
    Tu as pu exprimer toute ta peine dans ton texte espérons que le Seigneur t’entende Lucia.
    Je suis bien triste aussi; prions.

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s