Les mots prononcés


Les mots prononcés à notre encontre
Nous les avons peut être tournés contre nous-mêmes
Ces mots ont engendré de la souffrance
Des blessures émotionnelles, de la culpabilité….

La violence verbale détruit
Tout autant que la violence physique
Il faut du temps pour se libérer
Du poids de certaines paroles
Des fausses croyances qui ont conditionné
Nos comportements

Croire que :
« Je suis aimable, je suis capable
Je suis respectable et non coupable »
Que j’ai le droit
De ressentir, de refuser, de m’exprimer
et d’être  » moi « , d’exister…

La restauration de mon être intérieur prend du temps
et engage ma volonté dans un travail thérapeutique
Pour sortir de l’état de victime, je dois accepter mon histoire
Aussi douloureuse soit elle, ainsi que les évènements
que j’y aie vécus
Sans négliger « le pardon » qui est facteur de guérison

Lucia

4 réflexions sur “Les mots prononcés

  1. Des mots qui blessent
    Des mots qui guérissent
    Il est vrai que les mots peuvent être des armes redoutable face à un être fragilisé…Il est des mots comme des gens qui manipulent les autres, sans complexe, d’autres qui aiment et donnent sans compter !
    Au choix de chacun d’utiliser à bon ou mauvais escient les mots !

    Mille bisous Lucia

    • J’ai des mots
      Qui s’enroulent à ma vie
      Et s’envolent aussitôt
      Comme un oiseau du nid
      Qui me chantent la nuit
      Et l’amour et la mort et la vie
      Des mots tendres et des mots
      Qui vous diront un jour
      Et la vie et la mort et l’amour

      J’ai des mots
      Que je mets sur des mi
      Et qui font, dans mon dos
      D’étranges mélodies
      Qu’on chante et qu’on oublie
      Mais qu’on aime quelquefois aussi
      Des mots tendres et des mots
      Indécents comme la vie
      Indécis comme le vent mais aussi

      J’ai des mots
      Qui s’enroulent à mon cœur
      Et s’envolent aussitôt
      En oiseaux du bonheur
      Qui font chanter les heures
      Et qui font oublier quand on pleure
      Les mots tristes et sans vie
      Aussi longs que les jours
      Aussi gris qu’un amant sans amour
      Que je mets sur des mi
      Sur des si, à défaut
      Sur des do par défi

      j’ai des mots
      Que l’on n’a jamais dits
      Mais je découvrirai aussi
      Des mots tendres et des mots
      Qui dormaient jusqu’alors
      Et viendront à la vie mais encore
      Qui s’enroulent à mon corps
      Et m’emportent aussitôt
      Comme un bateau sans port

      Extrait -Yves Duteil – les mots

      Merci Tiggerlily pour ta gentillesse.
      Tendresse

  2. Quelle bonne réflexion Lucia !
    Oui, tout cela demande beaucoup de temps car automatiquement, le moins bon (selon nous) c’est bien relatif … refait surface et vient assombrir tout le positif et il faut alors recommencer et recommencer … acceptation oui et pardon … mais on se souvient … et … ce chemin de notre vie n’est pas sans heurts … mais il est si beau aussi puisque c’est le nôtre … le changer, ne serait pas toujours pour le mieux … marchons droit devant nous car Sa promesse est douce à notre oreille …
    Bonne fin de journée de samedi à toi et agréable dimanche,
    Avec toute mon amitié,
    C☼lette

Fil de discussion

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s